Le relâchement cutané prématuré : qu’est ce que c’est ?

Vous avez moins de 40 ans, mais votre peau commence à perdre de son élasticité. Cette peau lâche est particulièrement visible sur les joues, les paupières et les contours du visage. Évidemment, la multitude des gens ne l’a peut-être pas remarqué. Mais ce que vous voyez, c’est ça. Mais comment se fait-il que, pas encore vieille ou vieux, votre peau présente des signes de vieillesse ?

Le relâchement cutané, c’est quoi exactement ?

Le relâchement cutané prématuré est l’un des signes du vieillissement de la peau et de la structure sous-cutanée : avec le temps, en raison de divers facteurs physiologiques et externes, la peau devient plus fine, sèche et perd de son élasticité. De plus, diverses raisons conduisent à une perte de volume tissulaire. La laxité cutanée peut être observée sur différentes parties du corps, du visage et du corps, en particulier les bras et le ventre. L’apparence de la peau est ridée ou affaissée lors de l’affaissement. Resserrer la peau et reprendre du poids est devenu l’objectif principal de nombreuses personnes auxquels les dermatologues qui travaillent dur pour tenter de répondre depuis de nombreuses années.

Les causes du vieillissement cutané

Plus on vieillit, plus la peau risque de perdre sa tonicité. Ce phénomène commence à 30 ou 40 ans. Le problème est que les cellules de la peau se renouvellent lentement. Les cellules mortes de la peau s’accumulent et aident à épaissir la peau. La fibre de collagène est une protéine essentielle qui constitue les tissus de soutien, elle se détériore avec le temps et ne peut plus remplir sa fonction normalement, augmentant ainsi la résistance des tissus corporels, y compris la peau. Avec l’âge, la peau perd de l’humidité en raison de la dégénérescence des glandes sébacées. En fin de compte, la gravité tire vers le bas la peau qui devient plus molle, créant des rides et provoquant un affaissement de la peau.

Facteurs de risque de relâchement cutané

La génétique : tout le monde a une composante génétique différente et, dans certains cas, cela fait vieillir la peau plus rapidement que d’autres. Pour les femmes, la ménopause entraînera une baisse des hormones, ce qui peut facilement entraîner un relâchement cutané prématuré.

Soleil : une exposition prolongée aux rayons ultraviolets affectera la peau, en particulier en aidant à réduire prématurément la production d’élastine, de collagène et de mélanine qui offrent de la tonicité à la peau

Le tabac : il aide à détruire les fibres de la peau qui garantit son élasticité et maintenant la peau, et occasionne l’apparition des rides.

La nourriture : une alimentation pauvre en acides gras essentiels et en antioxydants est également à l’origine d’un relâchement cutané prématuré.

 

Quelles sont les dernières innovations en matière des appareils auditifs ?
Les produits bio et leurs bienfaits sur la santé