Aux confluents de l’argent facile et du succès, tous les bons trucs pour gagner plus sur Estuaire.be


About us

Pour faire rapidement de l’argent, c’est facile. Il existe des centaines de méthodes qui existent de par le monde, certains marchant mieux que d’autres et d’autres étant réellement vraiment efficace. Nous avons recueilles les techniques pour gagner rapidement un peu plus de toutes les personnes qui souhaitaient nous en faire part. Voici les meilleurs des meilleures qui sont publiées sur notre site

Le Poker en ligne par Fabrizio 39 ans, Charleroi

Fabrizio est un ouvrier de 39 ans de la région de Charleroi (Hainaut) qui a réussi a amasser un beau petit pactole sans travailler et en restant sagement à la maison, voici son témoignage.

« Bonjour, je m’appelle Fabrizio et j’ai 39 ans. Cela fait maintenant deux années complètes que je ne travaille plus et que je me consacre à 100% au poker en ligne. J’ai commencé à jouer avec quelques amis et j’ai vite rejoint un club local ou on faisait uniquement des tournois en live. Les mises de départ étaient relativement faibles ce qui me permettait de m’entraîner. J’ai gagné l’un ou l’autre petit tournoi avant d’être qualifié pour un tournoi plus important qui se faisait au Maroc. J’ai gagné le buy-in (la mise de départ) et le voyage sur place. C’est cela qui m’a vraiment envie de commencer à jouer de manière intensive au poker.

Depuis lors, j’ai décidé de tester le poker en ligne avec plus ou moins de réussite au début. Il est vrai que c’est assez différent du poker en live. Il n’y a pas de possibilités de deviner les tells (tocs comportementaux des joueurs qui indiquent le potentiel de leur main), ce qui rend le jeu beaucoup plus axé sur les mathématiques. En effet, il faut prendre en considération tout une série de paramètres statistiques pour faire le bon choix. Cela prend quelque temps à maitriser, mais une fois qu’on est capable de maitriser des outils qui sont utilisés pour suivre les autres joueurs, on prend rapidement le dessus.

Pour le moment, cela fait six mois que mes gains me rapportent davantage que mon salaire d’avant. Avec un complément du chômage, je gagne donc plus d’argent, plus facilement, tout en aimant réellement ce que je fais.

Il existe plusieurs sites possibles pour jouer. Personnellement, je vous conseille de jouer sur Pokerstars. C’est la référence dans le monde du poker en ligne, et, pour être tout à fait honnête, il s’agit de la salle en ligne la plus fournie en nombre de joueurs. Je vous invite à essayer ! »

Remplir des sondages sur le net, pour gagner plus, par Clémentine

« Hello Estuaire.be, c’est Clémentine ! Alors, je me présente, j’ai 23 ans et je suis étudiante à Liège. J’ai toujours fait des petits boulots, souvent comment serveuse dans les cafés ou dans un resto ou alors comme caissière au supermarché dans ma rue. Mais l’été passé, je suis tombé sur un site qui permet de faire des sondages rémunérés qui s’appelle sondagepaye.com. Au début je n’ai pas trop compris comment cela fonctionnait, mais en fait il faut créer un compte Payapal , et on est rémunéré par rapport à ce que l’on fait comme sondage. En moyenne, un sondage rapporte cinq euros, en cash ou alors parfois aussi en bons cadeaux. Généralement, il faut une bonne vingtaine de minutes pour le faire correctement.

Petit truc que j’ai remarqué et qui est bien à savoir. Lorsque vous vous inscrivez à un sondage, vous devez souvent mettre votre adresse mail pour qu’on puisse vous contacter. Les personnes qui font les sondages vont alors utiliser votre adresse mail qui sera revendue ou alors utilisée pour vous faire faire des sondages non rémunérés. Mettez donc une adresse mail qui n’est pas votre boite principale pour ne pas être noyé de junk mails dans tous les sens ! Et inscrivez-vous toujours aux nouveaux sondages sur le site web directement, pour être sûr que vous soyez payé pour ce que vous répondez ».

André, pilote de chasse retraité, 45 ans

André (prénom d’emprunt) n’a pas voulu témoigner directement car il ne souhaitait pas s’exposer. En effet, en tant que pilote de chasse de l’armée, il est retraité beaucoup plus tôt que le reste de la population à seulement 45 ans. Mais voilà, cela fait quelques années qu’André fait du trading en ligne avec les options binaires. Ce qui n’est pas très bien vu de l’armée. Voilà son histoire.

En 2008, André voit ses économies fondre comme neige au soleil. Il a placé beaucoup de son argent dans la bourse, et il perd donc près de 40% de tout ses avoirs sur quelques mois. Heureusement, il sait qu’il part à la pension dans 6 ans, et que celle-ci sera suffisante pour pouvoir continuer à mener le train de vie qu’il a actuellement. En plus de cela sa compagne travaillera toujours pendant les 20 ans qui suivent, et il ne devrait donc pas avoir de problème d’argent.

Par contre, il est déçu du système, n’a plus confiance dans les banques et dispose d’un petit capital restant et surtout de beaucoup de temps. En effet, le travail de pilote est réparti entre quelques heures de vols par semaines, des entraînements physiques, des briefings tactiques, etc. Mais en tout cela ne représente qu’une trentaine d’heures, et il en passe dix en de plus à la caserne ou sur l’aérodrome à lire ou à regarder des dvd.

Il tombe alors sur un site qui parle de trading et qui explique comment devenir riche. Il fait quelques recherches et comprend qu’on peut devenir riche sur internet si on place son argent en bourse soi-même et qu’on étudie les mécanismes. Il commence à trader en utilisant les options binaires, qui sont un procédé simplifié pour acheter et vendre des actions. Il faut en fait prédire l’évolution du cours, soit à la hausse, soit à la baisse. Le système est assez simple, mais demande du temps. Il faut bien comprendre l’évolution de l’action pour être certain de faire la bonne prédiction. Heureusement, le temps est quelque chose qu’André à revendre, et il fait donc rapidement beaucoup d’argent facilement.

Maintenant qu’André est pensionné, il a récupéré toutes les pertes que son épargne avait subie en 2008, et il continue d’utiliser le trading pour augmenter son train de vie et gagner un peu plus d’argent en dehors de ses revenus de pensionné.

Les concours en ligne, les bons plans de Julie

« Bonjour, je m’appelle Julie et j’aimerais expliquer comment je fais pour travailler à mi-temps tout en ayant un train de vie de chef d’entreprise.

Je travaille à mi-temps comme éducatrice et j’ai un petit salaire qui me permet de payer mon loyer, mes charges et d’acheter de quoi manger. A la fin du mois, il ne reste pas beaucoup pour faire des folies ou pour se faire plaisir. J’ai donc recours à quelque chose que beaucoup de gens sous-estime, les concours !

En fait, tout à commencer par un concours que j’ai gagné sur Funradio il y a déjà quelque temps. J’ai gagné un Iphone 3 (cela faisait déjà plusieurs années), que j’ai en fait revendu directement pour 450 euros. J’avais besoin plus d’argent que d’un téléphone à la pointe de la technologie.

Cette expérience m’a ouvert les yeux sur les possibilités sans fins des concours. En effet, il en existe partout, tout le temps et sans arrêt. Les plus faciles sont les concours qui sont fait à la radio. Il suffit de prendre un abonnement sans limite de temps d’appel et de mettre soit Funradio soit NRJ en bruit de fond. Ce sont les deux radios qui permettent le plus de concours et qui donnent des prix intéressants. Souvent les radios offrent des GSM, des tablettes, des téléviseurs ou des consoles de jeu. Le but est bien évidemment de revendre tout ce que vous gagnez au prix fort, mais je vais y revenir.

Deuxième possibilité, c’est de faire les concours dans les journaux. Il y a souvent des petits concours qui sont organisés par différentes sociétés et qui en font part dans les journaux. Ce qui est bien, c’est qu’il y a de moins en moins de personnes qui achètent ces journaux et donc moins de personnes qui peuvent gagner.

J’ai un jour gagné un voyage en Turquie dans un tirage au sort organisé par le journal le soir. En fait, je devais payer 150 euros pour partir une semaine sur place, dans un hôtel tous frais payés. Je ne suis pas parti (bien que j’aie envie de vacances) et j’ai revendu ma place à un inconnu pour 500 euros. Il a fait une bonne affaire, et ne partant pas trop cher, et moi aussi !

Attention d’éviter les concours sur Facebook et Twitter. C’est la grande mode pour le moment, il y a des Iphone, des voitures, des maisons à gagner sur Facebook et Twitter. Le problème c’est que tous ces concours sont souvent des fakes. Cela veut dire qu’ils n’existent pas vraiment et que le seul but est de récupérer vos coordonnées pour vous envoyer de la pub. Alors, si vous voyez un concours sur Facebook, fuyez !

Par contre, les réseaux sociaux sont le média par excellence pour revendre vos prix. Tout se vend sur Facebook, et si vous avez assez d’amis, il y a toujours quelqu’un pour racheter ce que vous avez à vendre. Il suffit de négocier.

Pareil pour les cadeaux de Noel ou d’anniversaire que vous recevez. Je ne sais pas vous, mais moi je reçois toujours des cadeaux que je n’aime pas et qui ont souvent coutés cher. Il faut donc s’en débarrasser, et tant qu’à faire, autant faire un petit profit dessus. Par contre, il ne faut surtout pas les revendre sur Facebook, car les gens qui vous ont offerts ces cadeaux peuvent le voir et cela risque de les blesser. Ce que je fais c’est que j’ai un compte Ebay et que je revends tout ce qui est revendable, cadeau, gain de concours, ou même objets d’amis qui s’en sont séparés. Mes amies savent comment je fonctionne, et quand elles ont un objet pas trop couteux qu’elles n’utilisent plus, elle me le donne pour que je le vendre quelque euros.

C’est d’ailleurs la même chose pour les objets plus couteux, comme des salons ou du mobilier de cuisine ou de jardin, tout le monde sait que j’ai les bons plans et je m’occupe généralement de la vente pour mes amis, en prenant une petite commission au passage !

Mais le plus rentable reste toujours les concours, il faut un peu de chance pour être tiré au sort, mais quand on en fait beaucoup on gagne régulièrement !